Blog

Dans l'arène avec... Pierre Richard

Jeudi 02 octobre 2014 Propos recueillis par Dimitri Joannidès

Avant chaque vente, notre « DJ » part à la rencontre d’une personnalité, pour sonder son rapport à l’art et aux bonnes choses. Place cette fois à l’acteur et vigneron Pierre Richard – pas si maladroit que ça ! – qui nous parle de sa passion pour le vin.

Quel amateur de vins êtes-vous ?
C’est mon père qui m’a initié au monde du vin. Il m’a fait découvrir le Cheval Blanc, pour lequel je conserve une affection toute particulière. D’une manière générale, j’aime les vins à expression et c’est ce qui m’a donné envie, moi aussi, d’avoir mes vignes un jour. Il y a 27 ans, j’ai repris et rénové un vignoble de haute tradition, planté de cépages typiques du Languedoc, situé au sud de Gruissan sur un des meilleurs terroirs des Corbières. Nous faisons pousser nos vignes dans une exploitation classée et certifiée haute valeur environnementale. À force de travail, nous avons obtenu de très bons résultats !

Côté ambiance, vous êtes plutôt boudoir, design ou cabinet de curiosités ?
Cabinet de curiosités, sans hésiter !

Un objet qui vous suit partout ?
Un bracelet qui m’a été offert par des indiens kogis de Colombie, des descendants directs des Incas. Ils subissent de plein fouet la déforestation de l’Amazonie et sont aujourd’hui obligés de racheter des terres qu’on leur a prises ! En 2001, j’ai produit un documentaire d’Éric Julien sur le sujet, Le Chemin des neuf mondes,
qui raconte leur histoire. Je porte ce bracelet à mon poignet depuis près de 14 ans.

L’objet tant désiré que vous n’obtiendrez jamais ?
[Après un temps] La montre molle de Salvador Dalí !

Bio express
16 août 1934 naît à Valenciennes
1967 débute au cinéma dans Alexandre le Bienheureux d’Yves Robert
1972 triomphe dans Le Grand blond avec une chaussure noire d’Yves Robert
1981 joue aux côtés de Gérard Depardieu dans La Chèvre de Francis Veber
1986 devient vigneron en reprenant un vignoble de 50 hectares
juin 2014 fait son premier Olympia... un vendredi 13 !

Actualités
Pendant toute la durée de l’exposition De toutes les matières et jusqu’au 16 octobre, rendez-vous à L’Abreuvoir, le bar à vins de FauveParis, pour déguster l’un des Corbières AOC de Pierre Richard : le Château Bel Évêque, un vin d’assemblage composé de vieux Carignan, de Syrah de Grenache noir et d’un apport de Mourvèdre?