Logo

#VenteFauve299

samedi 26 mars 2022 à 10:30

Art moderne & contemporain • Arts décoratifs & design

Exposition en cours jusqu’au vendredi 25 mars 2022 de 11h à 19h et samedi 26 mars 2022 de 10h à 10h30

Maqbool Fida Husain (1915-2011) Maqbool Fida Husain (1915-2011) Maqbool Fida Husain (1915-2011) Maqbool Fida Husain (1915-2011)

LOT 16

80 000 / 120 000 €

Vendu 115 650 €

(Commissions d'achat incluses)

Maqbool Fida Husain (1915-2011)

Cavalier et chevaux

Huile sur toile signée en bas à gauche et portant un tampon au dos

86 x 63 cm

Husain, le “Picasso indien” Né à Pandharpur en Inde, Maqbool Fida Husain s’initie à la peinture en autodidacte en réalisant des affiches de films de Bollywood avant de commencer véritablement sa carrière dans les années 1940 et de connaître ses premiers succès après 1947, année de l’Indépendance de l’Inde. Cette même année, Husain rejoint le Progressive Artists Group of Bombay (PAG) qui cherche à réinventer les techniques picturales traditionnelles indiennes en y intégrant les enseignements des avant-garde occidentales. Influencé par les expressionnistes Emil Nolde et Oskar Kokoschka mais également par ses compatriotes Amrita Sher-Gil et George Keyt, Husain est rapidement surnommé le « Picasso indien » pour être parvenu à combiner le modernisme occidental avec des sujets et motifs rituels de l’Inde éternelle. En 1953, à l’occasion d’un voyage en Europe, l’artiste découvre les peintures de Paul Klee et Henri Matisse qui le marquent à vie. Bien qu’il soit parvenu à mêler sa sensibilité indienne avec les expérimentations du modernisme européen, l’artiste répétait: « Je suis un peintre d'origine indienne et le resterai jusqu'à mon dernier souffle… ». Ses sujets les plus appréciés sont ses représentations du Mahabharata et des divinités du panthéon hindou. Outre la mythologie indienne, Husain explore le symbolisme animalier en mettant notamment en avant l’image iconique et ancestrale du cheval. Par ailleurs graveur, photographe et cinéaste, Maqbool Fida Husain a reçu l'Ours d'Or au Festival du film de Berlin en 1967 pour son film Through the Eyes of a Painter. Dimitri Joannidès

Provenance

> Collection privée, Paris

Retour à la liste des lots