C'était hier

Glénat, histoire(s) d'un demi-siècle de bande dessinée

mercredi 16 novembre 2016 à 19h00

Vente aux enchères de planches originales d'auteurs publiés par la maison d'édition

  • télécharger les résultats en PDF
  • contacter Dimitri Joannidès

lot 3 Gus-Bofa (1883-1968) Cahier de 29 dessins de jeunesse, 1897-1898

Encre de Chine et fusain sur papier

19,5 x 15,2 cm

Estimation 600 / 800 €

Vendu 762 €

(commissions d'achat incluses)

« A mes débuts de collectionneur, dans les années 1970, j’ai cherché à reconstituer la collection complète du célèbre magazine satirique de la Belle Époque « l’Assiette au Beurre » par lequel beaucoup de grands noms de l’illustration – et même de la peinture - sont passés. C’est ainsi que j’ai découvert Steinlen, connu pour l’affiche du Chat Noir notamment. Il est très difficile de trouver des originaux puisque, suivant leur mauvaise habitude, les rédactions jetaient ces dessins à la poubelle après publication ! Parmi les artistes ayant fait depuis l’objet de rééditions, Gus Bofa est l’un de mes préférés. Ce que j’aime tout particulièrement chez ces défricheurs de génie, c’est qu’ils sont les pères de la caricature et du dessin de presse. Malheureusement, il suffit d’ouvrir des journaux aujourd’hui pour constater que cette discipline est en nette perte de vitesse dans la presse généraliste. » JG
« A mes débuts de collectionneur, dans les années 1970, j’ai cherché à reconstituer la collection complète du célèbre magazine satirique de la Belle Époque « l’Assiette au Beurre » par lequel beaucoup de grands noms de l’illustration – et même de la peinture - sont passés. C’est ainsi que j’ai découvert Steinlen, connu pour l’affiche du Chat Noir notamment. Il est très difficile de trouver des originaux puisque, suivant leur mauvaise habitude, les rédactions jetaient ces dessins à la poubelle après publication ! Parmi les artistes ayant fait depuis l’objet de rééditions, Gus Bofa est l’un de mes préférés. Ce que j’aime tout particulièrement chez ces défricheurs de génie, c’est qu’ils sont les pères de la caricature et du dessin de presse. Malheureusement, il suffit d’ouvrir des journaux aujourd’hui pour constater que cette discipline est en nette perte de vitesse dans la presse généraliste » JG