C'était hier

Légendes d'automne

jeudi 15 octobre 2015 à 19h00

Œuvres d'art, arts décoratifs, imaginaire

  • télécharger les résultats en PDF
  • contacter Cedric Melado01 55 28 80 90 -

lot 40 Vierge à l'Enfant

En ivoire sculpté en applique. Assise portant l'Enfant sur son genou gauche, elle tient dans sa main une branche de lys stylisé.
Est de la France, vraisemblablement milieu du XIVe siècle

H. 10,4 cm L. 1,1 cm

Estimation 2 500 / 3 000 €

Vendu 20 000.00 €

(commissions d'achat incluses)

Bibliographie

Ouvrages consultés
> R.H. Randall, Masterpieces of Ivory from the Walters
Art Gallery, Baltimore, 1985
> D. Gaborit-Chopin, Ivoires médiévaux Ve
-XVe
siècle,
Musée du Louvre, Paris, 2003

Cette Vierge d’applique était destinée
à prendre place dans un retable comme
le montre le triptyque conservé au
musée Suermondt d’Aix-la-Chapelle.
Les proportions trapues, le visage large
aux joues pleines et aux yeux très étirés,
la rattachent à la sculpture lorraine telle
que définie par Randall. Détail original –
et qui semble ne pas avoir été observé
dans l’art des ivoiriers du XIVe
siècle –
la présence d’un lis dans la main droite
de la Vierge à la place de l’habituelle
rose. Cette typologie renvoie à la
Vierge dite de Jeanne d’Evreux, œuvre
d’orfèvrerie réalisée entre 1324 et 1339,
qui tient une semblable fleur de lis.
Par ailleurs, cet ivoire, par son style, sa
facture, son usure ancienne et naturelle,
possède toutes les qualités d’un ivoire
d’époque gothique.