Logo

Montre oignon, Louis XIV

Au cours du règne de Louis XIV (1643-1714), la montre de poche évolue et on observe un passage très net de la montre de cou à l’oignon. Ce sont des montres relativement épaisses par rapport à leur diamètre (augmenté pour accueillir un mouvement plus grand), presque ronde dans leur aspect, elles n’ont souvent qu’une aiguille et les cadrans sont composés de cartouches émaillés.

Ces nouvelles montres « ventrues » à fusée et échappement à roue de rencontre qui apparaissent à la fin du règne de Louis XIV jouent un rôle très important dans l’histoire de la montre française et certaines se maintiendront tout au long du XVIIIe siècle. Il est vrai que grâce à l’innovation du spiral réglant, la montre cesse d’être un bijou ou un jouet mécanique à l’usage élitiste des seigneurs et des rois pour devenir cet objet utile, accessible à un plus large public, capable de rythmer la vie de chacun.

Retour à la liste des articles