Logo

Lunar Orbiter

Cartographier la Lune

Le programme Lunar Orbiter se déroule entre 1966 et 1967. Il place successivement cinq sondes en orbite lunaire afin de réaliser une cartographie précise de la surface de notre satellite et sélectionner les sites d’alunissage les plus propices aux missions Apollo.

Ce programme fait partie des succès incontestables de la NASA et demeure admirable tant le mode opératoire de prise de vue mis au point par les ingénieurs d’Eastman Kodak est ambitieux. Deux objectifs distincts équipent la sonde : un téléobjectif de 610 mm de focale et un objectif de plus grand angle de 80 mm, photographiant à ouverture fixe de f/5.6. Les sondes réalisent les prises de vue sur un film de 70 mm ayant pour particularité de se déplacer durant l’exposition pour compenser la vitesse de la sonde. Les photographies sont développées au sein même de la sonde immédiatement après la prise de vue grâce au procédé «Bimat » de Kodak. Les négatifs sont alors scannés automatiquement par bandes de 2,57 mm. Cette modalité de travail explique l’apparence particulière de ces photographies qui laissent apparaître le «banding» du scanner. Après transmission radio vers des stations de réception sur Terre, les négatifs sont réimprimés et assemblés pour obtenir un tirage définitif.

Retour à la liste des articles