Logo

Le fauve de la vente… rugit sur quatre roues !

Vroum vroum, on entend d’ici le moteur du fauve de la vente rugir ! C’est de Peugeot, la marque au lion, qu’il s’agit cette fois-ci… en voiture !

Alors que les années folles encanaillent l’Europe, le roi des animaux, signe de reconnaissance de la marque Peugeot depuis 1847, en profite pour évoluer.
Bien que toujours prêt à bondir, le charmant lion Baudichon de 1923 n’en demeure pas moins immobile. En 1933, le constructeur décide de n’en conserver que la tête pour la placer en haut de la calandre. Ce choix illustre à la perfection l’aérodynamisme grandissant de la série 1 – et particulièrement de la 601 – qui, dès 1934, feule jusqu’à 105 kilomètres par heure !

En 1935, Charles Rossignol reprend ce fauve conquérant pour un modèle en tôle lithographiée en version faux cabriolet. Ses ateliers sont alors installés rue du Chemin-Vert, à deux pas de FauveParis. Hasard ou signe du destin ? Toujours est-il que ce brave Rossignol choisit sans hésitation de représenter une sportive vrombissante ! À cette époque, Rossignol est à son industrie ce que Peugeot est à l’automobile : innovant, technique et artistique à la fois. Dans la dynastie Rossignol, on s’appelle tous Charles par souci de cohérence. Et avec le temps, la famille s’associe à Charles Roitel pour produire des jouets siglés « C.R. »

Retour à la liste des articles