Logo

Apollo 12

Une précision exceptionnelle

Charles (dit Pete) Conrad, F. Gordon et Alan Bean s’envolent pour la Lune le 14 novembre 1969 dans un environnement orageux qui conduit le lanceur Saturn V à être frappé par la foudre [lot 108]. L’événement n’empêche cependant pas l’équipage d’atteindre sans encombre l’orbite lunaire le 17 novembre. Le 19 novembre 1969, le module lunaire se sépare du module de commande [lot 109] et tente le premier atterrissage de précision des missions Apollo. Il doit rejoindre l’endroit précis où la sonde Surveyor 3 s’est posée sur la Lune en 1967 [lots 115 et 116]. La précision de l’alunissage est exceptionnelle, Apollo 12 se pose à 180 mètres de la sonde. Conrad et Bean restent plus de 30 heures sur la Lune. Gordon, resté dans le module lunaire, a pour mission principale de valider les zones d’atterrissage potentielles des futures missions [lot 110]. Après deux sorties extravéhiculaires à l’occasion desquelles sont réalisées certaines des photos mythiques de la conquête spatiale [lots 112 et 113], Conrad et Bean rejoignent le module de commande emportant près de 60 kg d’échantillons lunaires. Le retour et la rentrée atmosphérique se déroulent parfaitement. Apollo 12 est récupéré au large des îles Samoa le 24 novembre 1969.

Retour à la liste des articles