Blog

Le Cyclamen de Alkis Pierrakos

vendredi 02 juin 2017 17:00 par Dimitri Joannidès

Diplômé de la Gewerbeschule de Bâle (Suisse) et de la Slade’s School de Londres, où Francis Bacon enseignait alors le portrait, Pierrakos, fils de diplomate, a passé l’essentiel de ses années de jeunesse hors de Grèce. Bien que proche d’Oskar Kokoschka à Londres au début des années 1950, c’est à Paris qu’il choisit de s’installer en 1954. Dans la capitale française, il côtoie Lanskoy, Poliakoff ou Estève, et prend part aux expérimentations abstraites de la seconde École de Paris. Pierrakos trace ensuite son sillon en se rapprochant de l’abstraction lyrique, tout en développant un style singulier puisant sa source à la fois dans l’abstraction et la figuration. Sans avoir été lui-même résident de la Fondation Hellénique, le peintre a été un très proche ami de Constantin Georgoulis à Paris. Alkis Pierrakos est décédé le 22 mars dernier à l’âge de 96 ans en Grèce.